local_offer L’éducation local_offer Eglise

La vidéo du Pape de Janvier: Éduquer avec fraternité

L eventmardi 31 janvier 2023

Lire ici

 

Prions pour que les éducateurs soient des témoins crédibles, en enseignant la fraternité plutôt que la compétition et en aidant tout particulièrement les jeunes les plus vulnérables.

 

Éduquer avec fraternité : l’ingrédient supplémentaire que François demande aux éducateurs dans sa première Vidéo du Pape de 2023
  • Dans sa première Vidéo du Pape de 2023, François – comme il l’a répété plusieurs fois au cours de son pontificat – souligne l’importance des éducateurs. 
  • Le Saint-Père demande d’ajouter un nouveau contenu à l’enseignement : la fraternité, un ingrédient clé dans la recherche d’un monde proche des plus vulnérables.
  • François demande que les éducateurs soient des témoins crédibles, qui voient dans la fraternité le meilleur moyen d’aider les plus démunis.

(Cité du Vatican, 10 Janvier 2023) – La Vidéo du Pape vient d’entamer sa huitième année consécutive de publication de l’intention de prière que le Saint-Père confie à toute l’Église catholique à travers le Réseau Mondial de Prière du Pape. Pour inaugurer l’année 2023, François a choisi de lancer un message aux éducateurs en leur faisant une proposition singulière : « ajouter un nouveau contenu à leur enseignement : la fraternité ».

La tête, le cœur et les mains : témoins de la fraternité

Dans cette Vidéo du PapeFrançois veut élargir le champ de l’activité éducative, afin qu’elle ne soit pas uniquement axée sur le contenu. Pour le Pape, l’éducateur est un témoin de la fraternité « qui ne transmet pas ses connaissances mentales, mais ses convictions et son engagement dans la vie ». C’est « ce genre d’éducateur qui sera écouté avec beaucoup plus d’attention et qui sera en mesure de créer une communauté ». « Éduquer – avait également dit le Saint-Père l’année dernière, lors d’une conversation avec une délégation du « Global Researchers Advancing Catholic Education Project (GRACE) – c’est risquer, dans la tension entre la tête et le cœur et les mains : en harmonie, au point de penser ce que je sens et fais ; de sentir ce que je pense et fais ; de faire ce que je sens et pense. C’est une harmonie ». 

Une école, un terrain de football, un professeur

La Vidéo du Pape du mois de Janvier – qui commence par le mot fraternité, écrit sur un tableau comme s’il s’agissait d’un sujet didactique – accompagne la réflexion de François avec la narration d’une histoire qui se déroule dans une école. Un garçon, marginalisé par ses camarades de classe pendant les matchs de football, reste seul dans un coin jusqu’à ce qu’un professeur, en remarquant son malaise, décide de s’occuper de lui. Il ne le fait pas avec des mots, mais avec le témoignage de sa vie : il reste avec lui, jour après jour, et avec passion et persévérance, il lui apprend à jouer. Jusqu’à ce qu’un beau matin, il le retrouve avec ces mêmes camarades de classe qui l’avaient auparavant marginalisé : il joue avec eux et, lorsqu’il marque son premier but, il le dédie précisément à son professeur, à ce témoin crédible qui l’a aidé.

N’oubliez pas les plus vulnérables

Le père Frédéric Fornos S.J., directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape, a commenté ainsi cette première intention de prière de l’année 2023 : « Une fois de plus, face aux défis du monde, le Pape François insiste sur la fraternité. C’est la boussole de son encyclique Fratelli Tutti. C’est le seul chemin pour l’humanité, c’est pourquoi l’éducation est essentielle. Le Pape fait confiance aux éducateurs afin ‘qu’ils soient des témoins crédibles’, qui peuvent enseigner la fraternité plutôt que la compétition. En regardant Jésus, nous apprenons que l’on ne communique et l’on ne transmet aux autres que ce que l’on vit. Cela demande une cohérence de vie entre ce que l’on dit et ce que l’on fait. C’est une grâce et il nous invite donc à prier afin de la recevoir ».