local_offer L’éducation

Province d'Asie Pacifique: La boîte à sacrifices, transformer la société un jeune à la fois

P eventdimanche 25 février 2024

LA VALEUR TRANSFORMATRICE DE NOTRE ÉDUCATION À L'ASSOMPTION

La boîte à sacrifices : Transformer la société un jeune à la fois

 

Quelle est notre mesure de l'éducation transformatrice à l'Assomption ? Comment savons-nous que la formation que nous dispensons dans nos écoles porte ses fruits dans la vie de nos élèves ? Il n'est pas toujours facile de répondre à cette question vitale que nous osons nous poser en tant qu'éducateurs. Mais tout en attendant patiemment de voir les résultats, nous continuons à donner à nos élèves les expériences les plus significatives possibles chaque jour.  Nous leur offrons des espaces de réflexion et des opportunités pour qu'ils deviennent le meilleur d'eux-mêmes. Nous "christianisons l'intelligence" pour leur permettre de voir juste, d'agir avec justice et d'aimer avec tendresse. Cela ne se fait pas du jour au lendemain, mais cela se fait, parfois par des moyens simples qui peuvent entraîner de grands changements. À l'Assomption Antipolo, aux Philippines, cela porte un nom : ALAY KAPWA, qui se traduit par " une offre à son voisin ".

L'histoire d'Alay Kapwa a commencé il y a plus de quarante ans. Il s'agissait d'une simple activité communautaire extrascolaire menée par les sœurs, les enseignants et le personnel de l'école, qui proposait un programme simple de formation aux moyens de subsistance à des mères de famille venant des neuf quartiers pauvres voisins de l'école. Rapidement, Alay Kapwa a été formalisé en tant que programme de sensibilisation. Il a été intégré au programme d'études afin de renforcer la responsabilité sociale comme valeur fondamentale de l'école.  Il est devenu un programme emblématique qui a forgé le caractère de chaque élève d'AA pour en faire une jeune femme de foi, d'action et de service. Grâce à ce programme, AA est devenu un lieu de rencontre riche pour les élèves et leurs nouveaux amis dans les quartiers. Leurs interactions régulières sont devenues des occasions de partager leurs histoires, leurs espoirs et leurs rêves. Une relation plus profonde s'est établie.

L'éducation de l'Assomption accorde beaucoup d'importance à la rencontre où " chacun reçoit l'autre et se donne à l'autre ". C'est un temps d'accompagnement et de dialogue pour un meilleur discernement " (document IEG, 2018). Le programme Alay Kapwa est devenu le terreau fertile de ces rencontres, tant pour les élèves que pour leurs communautés partenaires. Lorsque le programme de bourses Alay Kapwa a été créé, les élèves de l'Assomption Antipolo l'ont soutenu à 100 %. Au fil des ans, il s'est développé et a prospéré.

Ce programme de bourses témoigne de l'engagement de chaque élève de l'Assomption Antipolo à transformer la société en donnant à d'autres jeunes issus de communautés pauvres une chance d'avoir un meilleur avenir grâce à l'éducation. Le meilleur symbole de ce programme est la Sacrifice Box qui soutient le programme depuis ses débuts.

Le principe est très simple. Une boîte en bois est attribuée à chaque niveau, de la première à la douzième classe.  Chaque semaine, la boîte de sacrifice est distribuée en classe. Les élèves donnent ce qu'ils peuvent se permettre de donner ou ce qu'ils peuvent économiser sur leur argent de poche. Ils savent que chaque peso qu'ils donnent jette un pont vers un avenir meilleur pour leurs amis boursiers d'Alay Kapwa. Le don à la boîte à sacrifices a commencé comme une pratique hebdomadaire et est devenu un acte de solidarité. Chaque année, ceux qui ont obtenu leur diplôme universitaire grâce au programme de bourses sont invités à rencontrer les élèves lors d'une grande assemblée pour partager leur histoire, leurs luttes et surtout leur gratitude pour l'aide qu'ils ont reçue et qui leur a permis de réaliser leurs rêves. C'est à ce moment précis que l'amour du prochain, valeur évangélique, devient une expérience vécue, réelle et significative pour les élèves de l'Assomption Antipolo.

Le programme de bourses AK a maintenant 30 ans. Il a produit 186 diplômés, dont la plupart sont aujourd'hui des professionnels - enseignants, ingénieurs, entrepreneurs, etc. Il a également évolué de bien des manières. Ces boursiers et leurs familles font maintenant partie de la grande famille de l'Assomption.  Ils reçoivent leur formation pour grandir dans la spiritualité de l'Assomption, pour connaître Sainte Marie Eugénie et pour répondre à l'appel du temps. Ils sont devenus des leaders dans leurs communautés. Lors d'un récent rassemblement des boursiers d'Alay Kapwa, ils ont partagé leur profonde gratitude pour cette grande bénédiction. Maintenant qu'ils ont réussi dans la carrière qu'ils ont choisie, ils veulent partager cette bénédiction avec d'autres en aidant davantage de jeunes dans leurs communautés. Ils se sont officiellement organisés pour collecter des fonds afin de soutenir le programme de bourses. La bonté qu’on leur a témoignée leur a appris à faire preuve de bonté et de compassion à l'égard des autres. C'est l'effet de ricochet de leur expérience transformatrice à l'Assomption. Ils sont également devenus des catalyseurs de changement et de transformation dans leurs sphères.

 

Collaborateurs :

 

ANA MARIA MELOCOTON, RA (ancienne Supérieure de la Communauté d'Antipolo)

MRS. EVANGELINE ANGELES (enseignante à la retraite/ancienne coordinatrice d'Alay Kapwa)

DIANA JOY ALVARADO (boursière Alay Kapwa)

MRS. NORA ALVARADO (Mère de Diana Joy)

KHITZ MAYUGA (actuel coordinateur Alay Kapwa)

MARIE GRACE MAGTAAS (Directrice de l'école AA)