local_offer L’éducation

Apprendre les sciences

A eventdimanche 3 décembre 2023

Ma passion absolue est la nature et les phénomènes qui s’y produisent. Mon autre passion est l’enseignement. Donc l’enseignement des sciences est une excellente combinaison de deux. Je pense qu’il est essentiel que les étudiants déchiffrent les secrets que contiennent un corps, un écosystème, un phénomène observable et pour cela il faut expérimenter.

J’aime le visage étonné et surpris des élèves lorsqu’ils font une découverte. La variété et la quantité de questions qu’ils génèrent pour en savoir plus et résoudre leurs doutes, le désir qu’ils ont de manipuler et de toucher des objets, de développer la capacité d’observer et de faire des déductions lors de l’étude d’un phénomène. La génération de projets pour inventer ou créer un nouveau produit innovant qui résout un problème.

Les sciences sont fascinantes et travailler avec les étudiants l’est encore plus. C’est découvrir les secrets que Dieu a placés dans tout ce qui nous entoure et en être reconnaissant. C’est un travail collaboratif, d’écoute et de communication.

Quand nous observons, nous sentons la nature, nous sommes émerveillés par sa beauté, et elle nous rappelle la merveilleuse création de Dieu. C’est vraiment impressionnant la richesse d’un lever de soleil ou de son coucher, la luminosité des étoiles, la diversité et la beauté des plantes et des animaux, les phénomènes naturels étonnants relevant des sciences et présents dans tout ce qui nous entoure.

La science est un processus de production de connaissances. Pour y parvenir, il faut à la fois faire des observations minutieuses des différents phénomènes et développer des théories pour donner un sens à ces observations.

Pour encourager le développement des compétences scientifiques chez les élèves, une variété d’expériences est nécessaire qui implique l’activité physique et mentale, toucher et manipuler des objets, utiliser le langage, s’aligner sur des expériences antérieures, raisonner, interagir avec la nature, observer et expérimenter à l’intérieur et à l’extérieur de la classe.

Ces expériences et apprentissages aident les etudiants à comprendre le monde, à collecter et à organiser des informations, à appliquer et à tester des idées, à développer des attitudes positives envers la science qui leur donnent une base solide pour le développement ultérieur des concepts scientifiques que les élèves rencontreront tout au long de leur vie scolaire.

Les plus jeunes sont naturellement curieux de tout ce qui les entoure, aiment observer, prier, découvrir et questionner instinctivement. Ils peuvent être intrépides dans leurs expérimentations puisqu’ils ne craignent pas de faire des erreurs et se rendent compte que leurs idées ne fonctionnent pas comme ils l’espéraient.  Ils révisent simplement leur pensée, posent de nouvelles questions et réessayent. Ils sont naturellement motivés à l’explorer.

L’essence du développement intellectuel est nourrie par ces merveilleuses idées que les élèves génèrent.

À l’Institut Assomption de « Las Águilas » (Mexique), les étudiants ont la possibilité d’apprendre à apprendre, de développer un sens critique, d’acquérir une vision large et un style de vie basé sur l’union entre la science, la foi et la vie: le contact avec la connaissance et l’analyse de la réalité dans toutes ses dimensions sont encouragés.

Vous apprenez à être et à faire, en promouvant différentes expériences qui permettent le développement des compétences de la pensée scientifique dont nous avons parlé: observer, questionner, rechercher des ressources, enquêter, recueillir des informations de différentes sources,nalizar et traiter, définir et résoudre des problèmes, soulever des hypothèses, faire des inférences, développer la pensée critique et communiquer ce qui a été appris.

Nous apprenons à vivre ensemble grâce à un leadership qui se traduit par un véritable service à la communauté, avec des objectifs clairs et un engagement énorme envers le soin de la maison commune. Ainsi, nous enseignons avec passion, afin que les étudiants tombent amoureux des sciences.

 

Laura Diaz, coordinatrice scientifique à l’école Águilas (Mexique)