local_offer Les Religieuses local_offer JPICS

Birambo terre des Martyrs

B eventdimanche 16 juin 2024

CONSTRUIRE LA CULTURE DE LA PAIX

« Il a résulté de cette expérience une conscience plus forte qui invite chacun, peuples et nations, à remettre au centre le mot "ensemble". En effet, c'est ensemble, dans la fraternité et la solidarité, que nous construisons la paix, que nous garantissons la justice et que nous surmontons les événements les plus douloureux. » LIV JOURNÉE MONDIALE DE LA PAIX 2023. P. François

Célébration du triduum de la réconciliation, Province du Rwanda-Tchad (assumpta.org)

JPICS Province Rwanda-Tchad

 Birambo Terre des Martyrs, une bénédiction pour notre province Rwanda-Tchad. 

 Birambo est une bénédiction pour notre province Rwanda-Tchad en tant que la première communauté de notre province. En effet c'est en 1954 que les premières sœurs fondatrices avec la supérieure générale Mère Marie Denyse sont arrivées au Rwanda à Birambo pour la nouvelle mission des Religieuses de l'Assomption en Afrique

 Cette particularité de Birambo a été plus souligné pendant la visite canonique à la Province Rwanda- Tchad par la supérieure générale et son conseil du 13 septembre au 22 octobre 2022. Lors de cette visite notre Supérieure générale, sœur Rekha accompagnée par d’autres sœurs a pris un moment de recueillement   devant la tombe de nos 5 sœurs (Sr. Gratia Maria, Sœur Boniface Eugénie, Sr. Alphonse Marie, Sr. Ilda Marie et Sr. Anne Marie) qui etaient en mission là-bas et qui ont donné leurs vies jusqu'à verser leur sang dans le génocide perpétré contre les tutsi de 1994. Ce geste a été pour nous plus significatif que jamais.  Oui, Birambo n’est pas un lieu de mort mais il est pour nous une bénédiction, une terre des martyrs. Et j’ai envie de répéter la parole du Psaume 136,6 (137) pour dire : Birambo « Je veux que ma langue s'attache à mon palais si je perds ton souvenir ».

Après cette tragédie du génocide, le pays, l’Eglise ainsi que les sœurs de l’Assomption ont empreintés le chemin de réconciliation.  Pour consolider notre communion, chaque année, du 29 au 31juillet nous célébrons d’une façon particulière le triduum de réconciliation. Cette année 2022, la méthode :  voir, juger, agir et célébrer a été utilisée pour ce moment fort de notre vie personnelle et en communauté. Comme province, nous revenons sur ces événements tragiques avec un regard d'espérance et de foi en la Résurrection. Nous accompagnons notre peuple qui continue de porter les blessures profondes dues au génocide.

Sœur Rekha et de son conseil nous ont aussi encouragé, fortifié et consolidé dans notre vie intérieure pour vivre la communion dans la mission que le Seigneur nous a confié sur cette terre.

 Sœur Domina Marie MUKANYARWAYA Référente de JPICS de la province Rwanda-Tchad

Janvier 2023