local_offer L’éducation

#Kindness Is Cool- Quand la gentillesse réduit le harcèlement à néant

# eventjeudi 22 février 2024

Après avoir travaillé en cours d’anglais sur l’utilisation des réseaux sociaux et des nouvelles technologies, notamment chez les jeunes américains, un groupe d’élèves de seconde a effectué le travail suivant :

Chaque élève devait faire un poster en format A4 portrait dont le titre était le même pour tous : #Kindness Is Cool (la gentillesse c’est cool). Il fallait faire un tableau avec deux colonnes et une ligne en dessous. Le fait que tous les posters devaient avoir la même taille et la même disposition était un moyen de montrer que nous sommes tous pareils..et tous différents, car bien évidemment pas deux posters ne se ressemblaient.

La colonne de gauche devait présenter ce qui est sympa, agréable et/ou drôle avec les réseaux sociaux et la colonne de droite servait à recenser ce qui n’est pas acceptable sur ces mêmes réseaux.

En dessous, chaque élève avait la consigne d’écrire un “post” (message très court) nécessairement positif sur un ou une camarade de classe, avec le #KindnessIsCool. L’enseignante avait pris l’ordre alphabétique pour que chaque élève puisse être destinataire d’un post.

En effet, le hashtag #kindnessIsCool fait référence à un concours international de la gentillesse dont l’enseignante avait entendu parler. Ce concours est organisé par Gan Jing World (Gan Jing signifie propre), un nouveau média social propre (sans aucun contenu nocif, violent ou pornographique).

La page du hashtag #kindnessIsCool  de Gan Jing World est alimentée par des internautes issus de tous les continents dont les buts communs sont d’inonder la toile avec des vidéos, des photos et des articles exprimant des gestes positifs et de montrer que la bonté est un langage universel que chaque personne comprend et peut pratiquer au quotidien.

En tant qu’enseignante auprès de lycéens qui utilisent beaucoup les réseaux sociaux, on ne peut qu’être persuadée qu’un média social avec de telles valeurs est important pour les jeunes générations. C’est donc de là que vient l’inspiration de l’enseignante pour ce projet de classe.

Cette initiative #kindnessiscool a permis de faire prendre conscience à chaque élève de l’importance de voir et souligner ce qui est de bon et de bien dans chacun. Comme beaucoup d’élèves ont une vision sinon dégradée ou du moins très floue de leurs qualités personnelles, c’était un bon moyen de les faire réfléchir sur leur propre estime de soi et de porter un regard positif sur leurs camarades- et le tout en anglais, of course !

Au départ, les élèves ont été un peu déconcertés par cette tâche, entre autres car en ce début d’année, ils se connaissaient peu. Petit à petit, ils se sont pris au jeu d’écrire quelque chose de gentil et positif les uns pour les autres.

Faire ce pas de côté et aller chercher nécessairement le bon et le positif chez l’autre est une démarche que les élèves n’ont pas forcément l’habitude de faire. Ainsi, lorsqu’ils se sont rencontrés en cours pour parler d’eux-mêmes et ainsi donner à voir ce qui est bon et bien en eux ils étaient très concentrés, respectueux et investis dans leur travail.

Ils ont également aimé faire les posters et les illustrer avec des couleurs, des paillettes ou des émojis.

Au final, les posters des élèves ont été affichés en vitrine du CDI de l’établissement dès le 9 novembre, journée de sensibilisation au harcèlement.

Car, au fond, voir et reconnaître ce qu’il y a de bon en soi-même et en l’autre est une arme efficace pour lutter contre le harcèlement !