local_offer Les Archives

Echo des archives n°4

E eventmardi 28 septembre 2021

Pour voir toutes les photos, cliquez ici 

 

Avec l’épidémie du COVID-19, ces derniers mois ont donné lieu, à travers le monde, à l’arrêt de certaines activités, à une réorganisation du temps et au retour à l’essentiel. Le travail des Archives n’a pas échappé à ce mouvement, même si le temps libéré par les annulations de sessions et de rencontres a permis de consacrer de longues journées à l’inventaire des boîtes dans la nouvelle salle. Ainsi 330 boîtes sont déjà remplies, installées, étiquetées, répertoriées. 

Des aides précieuses

Une aide providentielle arrive toujours au moment où nous en avons besoin ! Nous l’avons encore constaté.

D’abord, Sr Ada Luz, de la communauté d’Auteuil, et Eliane, une laïque amie de la communauté, se sont lancées patiemment dans la mise en sécurité des lettres de Marie Eugénie, grâce au papier PH-neutre. Leur travail minutieux est indispensable ; chacune peut en faire un chemin de contemplation, une prière silencieuse, qui ouvre à une proximité plus grande avec notre fondatrice.

Après le 15 mars, Sœur Elisabeth (d’Afrique de l’Est) et Sœur Octavie (d’Afrique Centrale) sont arrivées à Auteuil pour la session de préparation aux Vœux Perpétuels et elles se sont retrouvées confinées avec la communauté. Elles sont donc venues aider au rangement des Archives deux fois par semaine pendant presque deux mois : ainsi les documents, parfois poussiéreux, sont montés plus vite ! L’ancienne salle se vide peu à peu… et les nouvelles boîtes se multiplient. En même temps, nos deux sœurs ont pu découvrir certains des trésors des Archives : les manuscrits des Constitutions, recopiés, annotés, travaillés par Mère Marie Eugénie, Mère Thérèse Emmanuel, le Père d’Alzon et bien d’autres ; les albums-photos des origines (sœurs, élèves, familles, premières fondations…) ; les enluminures liturgiques et celles des jours de fête (qui disent le soin apporté aux célébrations de tous ordres) ; et bien d’autres choses… A chaque fois, c’était l’occasion d’une découverte historique et d’une proximité plus grande avec nos fondatrices. Chacune est invitée à venir s’enrichir en se rendant utile !

Un inventaire numérique

Confrontée à l’inventaire manuscrit rédigé par les anciennes archivistes, la liste des contenus est répertoriée dans le nouvel inventaire numérique. Cela provoque une double action de grâce : reconnaissance pour le travail des archivistes qui ont annoté, ajusté, corrigé cet inventaire depuis les origines (leurs annotations permettent de régler presque tous les problèmes de recherche !) et joie de pouvoir désormais chercher les documents par mots-clés sur le serveur de la Congrégation (la recherche est plus rapide, plus complète ; des liens sont possibles entre différentes séries).

Le nom des archivistes au fil du temps

D’ailleurs, grâce à Sœur Marie-Claude, nous pouvons partager une liste des archivistes se trouvant dans un album-registre (H RV I c1). Elle commence durant le Généralat de Mère Marie Joanna :

  • Sr Camille-Stanislas et Sr M. Agnès au Val
  • Mère Marie des Neiges et Mère Françoise-Isabelle au Val, en 1953
  • Mère Marie-Bernard, à Auteuil, de juillet 1955 à juillet 1958, puis de juillet 1959 à août 1963

Il n’y a eu personne de 1963 à octobre 1971.

  • Sr Jeanne-Marie : de 1971 à 1978
  • Sr Thérèse-Maylis : de 1977 à 2018
  • Sr Véronique : à partir d’août 2018

De nombreuses autres sœurs se sont dédiées au travail pour la cause de béatification puis à la canonisation de Marie Eugénie, de 1932 à 2007, au Val Notre Dame, à Auteuil et à Rome.

La joie de partager

Juste avant le confinement, Sœur Véronique a été heureuse de faire un aller-retour à Bruxelles pour partager la soirée du 10 mars avec les sœurs et les amis laïcs, réunis afin de réfléchir à l’actualité du message de Sainte Marie Eugénie. Après l’intervention qui ouvrait la soirée, les partages des uns et des autres mettaient en valeur combien le charisme de l’Assomption est un charisme de transformation, qui puise dans la vie contemplative et l’ouverture d’esprit la force d’un engagement tranché dans la société.

Avec le mois de mai, est arrivée la possibilité d’intervenir pour la session de préparation aux vœux perpétuels. Histoire d’Auteuil, cheminement vocationnel de Marie Eugénie, années de fondation jusqu’à la crise avec l’Abbé Combalot, histoire de la Congrégation à travers le travail de rédaction des Constitutions. Les sœurs ont pu commencer à relire leur propre histoire fondatrice à travers le symbole du « lien d’amour » que Marie Eugénie utilise pour parler de la manière dont le Seigneur a conduit sa vie.

Enfin vos questions, vos recherches, vos partages sont toujours une joie ! Les messages arrivent en grand nombre et nous essayons d’y répondre le plus vite possible, même si c’est toujours un défi.  

Pour toute suggestion ou demande : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. document.getElementById('cloak03b33c4ed56465d30ef1d44a36c7f572').innerHTML = ''; var prefix = 'ma' + 'il' + 'to'; var path = 'hr' + 'ef' + '='; var addy03b33c4ed56465d30ef1d44a36c7f572 = 'archives' + '@'; addy03b33c4ed56465d30ef1d44a36c7f572 = addy03b33c4ed56465d30ef1d44a36c7f572 + 'assumpta' + '.' + 'org'; var addy_text03b33c4ed56465d30ef1d44a36c7f572 = 'archives' + '@' + 'assumpta' + '.' + 'org';document.getElementById('cloak03b33c4ed56465d30ef1d44a36c7f572').innerHTML += ''+addy_text03b33c4ed56465d30ef1d44a36c7f572+'';                                                               

 

Sœur Véronique Thiébaut,

 Archiviste de la Congrégation,

Et toutes les collaboratrices