local_offer Spiritualité

En action de grâce pour la vie de Mère Thérèse Emmanuel (1817-1888)

E eventvendredi 18 septembre 2020

En ce jour où nous faisons mémoire de la vie de Mère Thérèse-Emmanuel, rappelons-nous ce que Marie Eugénie disait d’elle quelques semaines après sa mort : « Mère Thérèse Emmanuel avait la plus haute conception de notre vocation. Pour elle, une religieuse de l’Assomption devait être élevée au-dessus des choses de la terre pour tendre à Dieu …Chez mère Thérèse-Emmanuel, la grâce de Dieu descendait dans une intelligence merveilleusement douée, dans un cœur pur, dégagé de lui-même, dans un esprit nourri des enseignements de la foi, dans une âme où ne vivait que Jésus-Christ, qui était son mystère et son unique occupation. Elle le cherchait dans l’étude, dans la lecture, dans l’Évangile, dans l’Office, elle le cherchait partout (…) [Un autre] caractère que je trouve en mère Thérèse-Emmanuel, c’est sa correspondance à la grâce. Notre Seigneur demandait, appelait, parlait, et elle correspondait. [Elle] avait un grand élan d’amour de Dieu. Elle n’a jamais eu d’autre amour. Elle était le type de ce que disent nos Constitutions : Rien ne fut jamais en son cœur qui ne soit Jésus-Christ ou qui n’y soit en son nom, par son ordre et pour l’amour de lui. Elle aimait fortement et tendrement sa Congrégation, ses sœurs, ses amis, les âmes auxquelles elle se dévouait, mais en notre Seigneur et pour notre Seigneur. » (Marie Eugénie, Instruction de chapitre du 27 mai 1888)

Prière pour les vocations

Inspirés par les mots de Mère Thérèse Emmanuel, rendons grâce à Dieu pour les vocations et prions-le :

« Voyez un feu très brillant ; si vous n’y mettez pas du bois ou du charbon, il se consume et s’éteint… »

Seigneur, nous te rendons grâce pour les baptisés que tu appelles à te suivre et à rayonner de ta lumière. Donne-leur de savoir entretenir le feu que tu as allumé dans leur cœur.

« Posez l’obéissance comme le fondement de toute votre vie, établissez-vous y dès le commencement. »

Seigneur, nous te rendons grâce pour celles et ceux que tu appelles aujourd’hui à la vie consacrée, en particulier les jeunes femmes qui se rapprochent de notre Congrégation. Affermis leur pas, oriente leur route.

« Chaque époque a ses besoins particuliers… », il faut répondre « dans le champ de l’Église, chacun suivant le besoin du temps », selon « le plus grand besoin de notre époque »

Seigneur, nous te rendons grâce pour celles et ceux que tu appelles à vivre enracinés dans notre époque et à répondre, par leur vie de service, aux besoins des temps. Eclaire leur discernement et donne leur de poser des actions tranchées au service de leurs frères.

« La foi par laquelle nous nous élevons, nous fait voir et juger les choses sous un tout autre jour. »

Seigneur, nous te rendons grâce pour la diversité des vocations et la communion dont elle est le signe. Donne aux époux, aux diacres, aux prêtres, aux religieux, aux moniales, à tous les chrétiens, d’entrer dans cette vision de foi que tu leur proposes.