local_offer Les Religieuses

Rencontre des Sœurs d'Europe

R eventjeudi 13 août 2020

Les photos de la réunion seront publiées sur ce lien

Troisième jour

Dom Guillaume, moine trappiste, nous a aidés dans la réflexion de la dernière journée avec une conférence consacrée à la vie religieuse et à ses transformations dans l’Europe d’aujourd’hui. Après un temps de travail personnel sur la façon dont nous rêvons l’Assomption en Europe, nous l’avons partagée deux à deux. Nous avons commencé l’après-midi en partageant différentes expériences de vie et de mission de nos communautés. Après la pause, nous nous sommes divisées en groupes de sœurs de plus de 50 ans et de moins de 50 ans, pour nous écrire réciproquement une lettre avec les meilleurs vœux pour le voyage que nous continuons à faire ensemble en Europe. Nous nous sommes lues ces souhaits et bénédictions à vêpres. Après la soirée festive, fraternelle, ludique et internationale, nous nous sommes quittées jusqu’à la prochaine rencontre, que nous espérons proche. Nous continuons à travailler ensemble sur différents projets et missions internationales, mais surtout à vivre la communion fraternelle dans notre vocation commune.

Deuxième jour de session

Nous avons commencé la journée par la prière des Laudes et la célébration de l’Eucharistie de la Sainte Famille. Chaque jour nous profitons d’une belle liturgie internationale, qui se termine toujours par des chants traditionnels de Noël d’Espagne. Nous avons prié pour toutes les familles qui, quel que soit leur modèle, aident chaque personne à grandir parce que l’amour et la transmission des vertus sociales règnent en elles. Nous avons prié aussi pour les familles qui passent par des moments plus difficiles.

La journée a été marquée par l’approfondissement du contexte d’aujourd’hui. Nous avons commencé par la conférence du jésuite José Ignacio García, de la RSJ, qui nous a aidées à réfléchir sur les changements sociaux qui se produisent en Europe. Ensuite en groupes et à partir de ce que nous avions entendu, nous avons réfléchi pour définir les défis que ces transformations présentent pour notre vie religieuse. Dans chaque groupe, après un temps de silence chacune a été invitée à écrire sur une étoile le défi auquel elle s’engageait, et nous avons choisi un défi commun que nous avons écrit sur une pièce de puzzle. L’après-midi, réparties en quatre groupes chacun visitant une communauté de Madrid, où des laïcs et des sœurs ont présenté leurs projets. Nous avons terminé la journée, avec la communauté qui nous accueillait, par un beau moment de fraternité et de prière.

Premier jour

Du 28 au 30 décembre 2019, à Madrid, a lieu une session qui réunit plus de cinquante sœurs d’Europe venant de Lituanie, d’Angleterre, de Belgique, d’Italie, de France et d’Espagne.Soeur Cecilia Manrique, supérieure provinciale d’Espagne, nous a accueillies et a ouvert la session . Ensuite nous avons commencé le travail en approfondissant les sources de la Congrégation, grâce à sœur Véronique, archiviste de la congrégation. Elle nous a parlé de l’internationalité vécue dans les débuts de la Congrégation et l’après-midi des défis pour la vie spirituelle et communautaire à partir des écrits de Mère Marie-Eugénie. Après les deux présentations, il y a eu un échange en petits groupes puis en assemblée, pour continuer à imaginer la mission de l’Assomption en Europe, à partir de cette réponse que notre charisme continue à apporter aux défis d’aujourd’hui.