local_offer JPICS

La session internationale de JPICS RA

L eventmercredi 17 juillet 2024

Voir les photos

La session internationale de JPICS RA se tiendra à Pune, en Inde, du 26 novembre au 7 décembre 2023.

Le thème choisi est : ENRACINER LA MISSION DE JPICS DANS NOTRE CHARISME POUR COLLABORER LA TRANSFORMATION DE NOTRE SOCIÉTÉ

Y participeront 12 déléguées des provinces/régions, les membres de la commission internationale et quelques sœurs de l'Inde.

Nous remercions Sœur Smitha et les sœurs de la province de l´Inde qui nous ont soutenues et accueillies avec une grande générosité, ainsi que les traductrices et l'équipe de communication qui, de près ou de loin, ont collaboré à la préparation.

Nous comptons sur vos prières car nous portons également dans nos cœurs le poids de souffrance mais aussi les lueurs d'espérance que traverse notre monde. Nous vous ferons part des fruits de notre rencontre.

La Commission Internationale JPICS RA

26 novembre

Vous savez quoi ? Demain la session internationale de JPICS à Pune, Inde va démarrer ! Toutes les participantes sont déjà là et ont vécu le geste d'accueil indien Arati. Les préparations sont faites et la session est remise entre les mains du Christ Roi dont on a célébré la Messe ce soir. Que le Seigneur nous accompagne dans notre chemin de JPICS ! 

27 Novembre 2023 : Voir la réalité.  Une journée très inspirante

 Une belle liturgie d’ouverture  avec le symbole  Maya des quatre points nous a introduites dans nos travaux.  Après le mot de   bienvenue de Sr Smitha, Provinciale de l’Inde et    la présentation par  continent nous avons accueilli  le mot d’ouverture de Sr Rehka, notre Supérieure Générale.  Un moment d’intériorisation nous a permis d’en faire écho avant de regarder le chemin  à parcourir ensemble  au cours de cette session. Ensuite, nous avons  écouté les différentes synthèses des  continents   sur  nos contextes, réalités et défis. A partir de  ce travail Le Père Cédric, Jésuite, nous a aidées à voir plus large et  proposer des solutions possibles.  En fin de journée, nous avons célébrée la messe d’ouverture de la session avec Mgr D’Silva et nos communautés aux alentours de Pune, une belle liturgie   à l’indienne.   Cette  première journée a pris fin avec un repas  fraternel suivi d’un temps de partage.  La mémoire de Sr DEEPTI est  bien présente.

28 novembre

Cette 2ème journée de session fut riche et très intense. Elle était marquée par l’apport de Sr Rekha qui nous a plongées dans les racines scripturaires de JPICS de la Genèse à l’Apocalypse avec cette vision de cieux nouveaux et d’une nouvelle Terre cette Jérusalem qu’il veut créer ici et maintenant.  Le projet JPICS c’est le Projet de Dieu que nous recevons comme Mission d’accomplir.

Nous avons vécu le temps fort de l’Eucharistie célébrée à la mémoire de Sr Deepty où nous avons reçu les témoignages de Sr Shanti au nom de sa communauté, de Sr Sandra au nom de l’Equipe Internationale JPICS dans laquelle elle était totalement investie dans la préparation de cette session presque jusqu’au bout et le témoignage de Sr Rekha si émouvant.

L’après midi était l’écoute de l’Evêque Allwyn D’Silva sur l’évolution de l’Eglise envers JPICS. Sa parole était empreinte d’un vécu comme prêtre dans un bidonville de Bombay et s’est appuyé sur les dernières encycliques du Pape François.

29 novembre

La première session a été consacrée à l'écoute du cri de la Terre  avec la présence de Maureen Villanueva. La vidéoconférence a permis de présenter la plate-forme Laodato Si', ses objectifs de formation et ses structures. Elle a créé en nous un sens des responsabilités pour prendre soin de la terre dans la perspective des générations à venir. Cette présentation a été suivie d'un partage en groupe des expériences de l'Afrique de l'Est, de l'Espagne et de la France. Nous avons vu comment elles répondent à l'appel urgent de la Terre.

La deuxième étape consistait à écouter le cri des pauvres. Le père José Luis Gonzalez sj. Il a partagé son expérience de travail avec les migrants dans les pays d'Amérique latine. Son partage a été enrichissant et inspirant pour rencontrer les migrants dans leurs réalités. 

La session de l'après-midi a été l'occasion de présenter la croissance spirituelle de Gandhi, qui est parvenu à réaliser que la vérité est Dieu et que Dieu est la vérité. Le seul moyen d'atteindre Dieu est de servir les plus pauvres et les plus humbles : la non-violence étant entendu comme méthode de résistance à la lutte pour la liberté des peuples.

Les participants ont visité les monuments commémoratifs de Gandhi où il était retenu avec sa femme et son secrétaire personnel. Tous deux sont décédés pendant la captivité.

La journée s'est terminée par la visite de la maison provinciale, où la communauté nous a accueillis autour d’un thé, un moment très festif !

4 décembre

Durant quelques jours, nous avons été immergées dans les différentes réalités de l’Inde pour les découvrir de l’intérieur. En petit groupe, nous avons rejoint différentes communautés installées dans plusieurs Etats de l’Inde : la communauté de Patna dans l’état de Bihar, les communautés de Piriaponch et de Pandripani l’état de Jharkhand, les communautés de Rajodi et de Vitalwadi dans l’Etat du Maharashtra et la communauté de Calicut dans l’Etat du Kerala. Les sœurs, les amis et les habitants nous ont réservé un accueil très chaleureux dans tous les lieux, selon la tradition de l’hospitalité si chère à ce pays. Nous avons pu découvrir les missions des communautés qui œuvrent à la transformation sociale au moyen de l’éducation. Au cœur de l’extrême pauvreté, des actions tranchées, à travers les centres sociaux, sont les moyens choisis par les communautés pour relever les personnes, leur redonner leur dignité et les rendre capable de devenir responsables de leurs vies.

5 Décembre

Imprégnées de ces expériences diverses et variées, nous poursuivons la session par une journée de relecture : des temps personnels et en groupes nous ont permis de partager nos observations, d’analyser les situations, de présenter aux autres groupes nos rencontres, les conditions de vie des personnes rencontrées et les situations que nous avons effleurées. Les immersions ne nous laissent pas indifférentes : nous gardons en mémoire ces visages, ces actions qui nous inspirent pour répondre à notre tour d’une manière nouvelle dans nos vies. Nous remercions infiniment la Province de l’Inde de nous avoir permis de partager un peu de leur vie.

L’après-midi de cette journée a été un moment pour explorer comment ce que nous avons vu, entendu pourrait être source d’inspiration dans nos Continents : nous avons pu formuler nos propositions et les partager en groupes.

6 Décembre

Nous avons commencé notre journée par une méditation Shibashi guidée par sr Gertrude, qui nous a aidées à nous connecter avec la nature ; elle a été suivie d'une célébration eucharistique.

Ensuite, nous avons commencé la session dans un esprit de contemplation et de réflexion. Un résumé de la session du premier au dernier jour nous a permis de relire ce que nous avions appris. Ensuite, nous nous sommes réunis en petits groupes pour réfléchir aux questions qui nous ont aidées à approfondir les appels et les fruits reçus au cours de la session.

L'après-midi, nous avons écouté chaque groupe partager ses rêves. La journée a été marquée par des réflexions, des questions et des clarifications sur différents thèmes tels que la spiritualité de JPICS, le style de vie, la dimension de la transformation sociale par l'éducation dans JPICS.

 7 Décembre

Nous avons ouvert la journée par un chant à l’Esprit Saint, qui a disposé nos cœurs à la volonté de Dieu. Ensuite nous avons regardé à la synthèse du travail d’hier, sur nos convictions, les appels et les suggestions. Après les réactions de l’assemblée, nous avons eu un travail de groupe pour échanger sur les futures transmissions de cette session dans nos provinces respectives. Sandra nous a donné des informations au sujet de JPICS en nous encourageant à élaborer un projet, plan d’action, budget pour une meilleure animation dans nos provinces.

Et ce fut le mot de clôture de sœur Sandra à l’issu de laquelle, l’équipe JPICS nous a envoyé avec les semences et l’eau de Lourdes, sous le regard bien veillant de la Vierge Marie. Et nous avons eu la messe de clôture avec monseigneur John, l’évêque de Pune.

Dans l’après-midi, nous avons mis en valeur nos culture dans une soirée récréative qui nous a bien réjouies. Et nous nous sommes dit au revoir.