local_offer Les Religieuses local_offer Jeunes

Bénédiction du noviciat à Kinshasa, Province d'Afrique Centrale

B eventmercredi 22 mars 2023

Le Cardinal Fridolin Ambongo bénit le noviciat des Religieuses de l'Assomption dans la périphérie de Kinshasa

L’archevêque de Kinshasa est heureux de compter une nouvelle congrégation religieuse implantée dans la région est dite de la périphérie de la ville de Kinshasa. Le vendredi 10 mars, le cardinal Fridolin Ambongo a béni la chapelle du noviciat pour l’Afrique centrale des Religieuses de l’Assomption, congrégation éducatrice et adoratrice fondée au dix-neuvième siècle en France par sainte Marie-Eugénie de Jésus.

Le nouveau noviciat est ouvert non loin du cimetière de Kinkole et du domaine militaire de Kibomango, sur la sous-paroisse saint Hubert desservie par les missionnaires oblats de Marie Immaculée.

La maîtresse des novices, sœur Françoise Kenmogne se rappelle les propos du cardinal Ambongo : « Le cardinal a été très heureux de nous voir ici à Kinshasa, à Kibomango, en particulier. Il a toujours désiré que les consacrées aillent dans l’évant-garde de l’évangélisation, dans les périphésies. Il nous a demandé aussi que notre communauté devienne un haut-lieu de prière et un puissant symbole de la manifestation de l’amour de Dieu. »

Et parmi les huit novices présentes, la sœur novice Gladys Kenmogne a bien suivi l’homélie de l’archevêque : « Il n’y a pas de noviciat sans novices. Et nous, novices, nous sommes donc tenues de vivre concrètement les exigences de la vie religieuse que l’on nous transmet au quotidien. » JBMK/RV