local_offer Les Religieuses

Echo de l’Assemblée de province des Religieuses de l’Assomption : Afrique de l’Ouest !

E eventlundi 26 septembre 2022

Voir les photos ici

 

Se rassembler pour renforcer la communion et la fraternité !

 

La crise sanitaire et sécuritaire qu’ont connue le monde et les pays de l’Afrique de l’Ouest depuis quatre ans a rendu impossible la traditionnelle rencontre appelée « Assemblée de Province » Cette année, le Conseil Provincial a pris la lourde décision de convoquer cette assemblée malgré le défi sécuritaire dans la sous-région et particulièrement au Burkina-Faso. C’est avec foi et confiance, en dépit de la peur,  que chaque communauté s’est mise en route le 29 juillet vers le noviciat des Religieuses de l’Assomption à Bobo Dioulasso, au Sud du Burkina. Vous n’imaginez pas la joie des retrouvailles, et pour cause plusieurs sœurs ne se sont pas vues depuis quatre, cinq ans. La joie était donc à son comble.

Avant d’entrer dans la retraite annuelle prévue du 5 au 14 août, nous avons pris le temps de nous accueillir et de relire notre histoire de province à travers le thème : « Retour aux sources pour consolider notre identité Assomption et célébrer notre histoire ». En effet, « Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un Peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme ». Célébrer donc notre histoire de province, c’est nous l’approprier pour mieux la transmettre aux générations à venir. Nous avons donc rendu grâce pour la mission de nos sœurs d’Espagne, de France, des Philippines et d’ailleurs. Que le nom du Seigneur soit béni !

Pendant à peu près un mois, nous avons vécu de grands moments lors de cette Assemblée de province, entre autre la retraite, initialement prévue pour être prêchée par notre sœur Sophie Ramond, empêchée à la dernière minute pour raison de santé, nous l’avons vécue avec une sœur Xavière Monique Lorraine venue du Nord de la Côte d’Ivoire. Une retraite Ignacienne à partir de nos cinq sens et chaque jour avec des exercices spirituels corporels, une expérience très appréciée par toutes. La grande fête de l’Assomption le 15 août a été l’occasion d’aller à la rencontre des vocationnelles sur les différentes paroisses de la ville et de vivre la solidarité avec nos frères et sœurs déplacés internes à cause du terrorisme. Mais il faut dire aussi qu’à la veille de cette belle fête, nous avons célébré le jubilé d’argent de notre sœur Georgette DANON.

Tout est bien qui finit bien.  Le 21 août, ce fut la dispersion avec un pincement au cœur, car nous étions si bien ensemble ! Que l’année pastorale qui s’ouvre devant nous soit porteuse de paix et de joie !

 

Sœur Marie-Madeleine AGONOU