local_offer JPICS

" Laissez les enfants venir à moi " - Le parlement de l'enfant une nouvelle mission auprès des enfants

" eventdimanche 14 août 2022

INTRODUCTION

Navjeevan Educational and Social Welfare Society Digha (NESWSD) est une ONG officielle engagée dans le développement intégral des communautés marginalisées dans trois blocs de l'État de Bihar, en Inde. Nous sommes principalement engagés dans l'éducation non formelle. L'un de nos principaux objectifs est de dispenser une éducation complémentaire aux enfants pauvres et marginalisés. Nous avons 61 centres d'éducation complémentaire (SEC) situés dans différents bidonvilles et villages. Ces centres accueillent 1985 enfants.

NOS ENFANTS CIBLES

Ces enfants appartiennent aux familles les plus pauvres des Dalits et des autres communautés les plus défavorisées. Il s'agit pour la plupart d'enfants en situation irrégulière, d'enfants ayant abandonné l'école, d'enfants non scolarisés et d'enfants qui travaillent, qu'ils soient chiffonniers, qu'ils travaillent avec leurs parents pour gagner leur vie au quotidien, qu'ils fassent des travaux domestiques ou qu'ils soient des enfants ouvriers. La plupart d'entre eux sont issus de familles de migrants internes. C'est parmi ces enfants marginalisés confrontés à de multiples vulnérabilités que le NESWSD a lancé le programme Parlement des enfants (PE) en 2017.

BUT Le but du Parlement des enfants est de façonner les jeunes enfants en citoyens responsables par la formation du caractère, l'action sociale responsable, l'excellence de l'éducation et la pratique de processus démocratiques.

OBJECTIF DU PARLEMENT DES ENFANTS

L'objectif derrière la formation du Parlement des enfants est d'équiper les jeunes enfants avec le concept de base de la démocratie, de la civilisation, des processus parlementaires, tout en leur donnant l'opportunité d'acquérir des compétences de vie, des droits de l'enfant, la santé et l'éducation, ce qui leur permet de devenir des citoyens responsables et de contribuer au processus de construction de la nation et de la civilisation. Il fournit aux jeunes enfants une plateforme pour réaliser leurs potentiels, reconnaître leurs droits et pratiquer le processus démocratique.

FORMATION DU PARLEMENT DES ENFANTS

Nous avons formé et soutenu 35 unités du Parlement des enfants, comprenant 475 membres, répartis dans divers bidonvilles et villages cibles où nous menons des interventions éducatives. L'unité du parlement des enfants est un groupe de 10 à 15 enfants âgés de 11 à 17 ans, formé par un processus démocratique de vote à bulletin secret. Il existe deux niveaux de parlements d'enfants : le niveau local et le niveau du district. Au niveau local, nous avons le Premier ministre [PM] et les ministres du Cabinet. Tous les PM des unités locales du Parlement des enfants se réunissent et forment le Parlement des enfants au niveau du district.

Le Cabinet : Les parlements d'enfants au niveau local tiennent leur Cabinet qui est une réunion mensuelle pour discuter et trouver des solutions à leurs problèmes locaux. Le Parlement des enfants du district supérieur tient des réunions trimestrielles et aborde les questions communes au niveau du district.

Nous suivons un processus systématique et structuré dans la formation et le renforcement des unités du parlement des enfants. Tout d'abord, nous organisons des séances d'orientation sur le gouvernement indien, le système parlementaire et son fonctionnement. Grâce à cela, les jeunes enfants apprennent à connaître les valeurs démocratiques, les différents systèmes et leur fonctionnement. Ils apprennent également à connaître le parlement des enfants, ses objectifs et sa procédure.

Les séances sont suivies de l'élection des ministres locaux du Parlement des enfants. Les candidats éligibles prononcent des discours dans lesquels ils exposent leur intérêt et leur intention d'être élus pour devenir ministre au sein du Parlement des enfants. Tous les membres ont l'occasion de participer au processus de vote à bulletin secret pour exprimer leur choix. Les membres élus prêtent serment devant un responsable local du panchayat ou de la municipalité. Ainsi, les enfants membres du Parlement apprennent par la pratique, en participant au système parlementaire démocratique qui consiste à choisir/élire et à devenir un leader.

CE QUE NOUS FAISONS : Ces enfants parlementaires sont motivés, préparés et dynamisés grâce à des compétences de vie, une formation au leadership et des sessions d'information sur les qualités d'un leader, le développement de la personnalité, la sensibilisation sociale, la connaissance des droits de l'enfant et les formes de violations. Ils bénéficient également de visites éducatives dans d'importants bureaux et institutions gouvernementaux, non gouvernementaux et privés. Nous organisons des échanges et des réunions avec divers fournisseurs de services publics et leaders locaux.

Les enfants parlementaires apprennent à écrire une lettre de plainte et de réclamation à l'autorité gouvernementale concernée. Nous organisons des concours et des débats sur différentes questions liées aux droits de l'enfant, des questions locales, nationales et internationales importantes telles que la maltraitance des enfants, le mariage des enfants, le travail des enfants, le trafic d'êtres humains, la protection de l'environnement, le changement climatique, etc. Cela permet aux enfants d'exprimer leurs opinions librement et en toute confiance. Les enfants sont informés des numéros de téléphone importants en cas d'urgence, comme la ligne d'assistance téléphonique pour les enfants, la police, les pompiers, les prestataires de services publics, etc. et ils apprennent quand et où s'adresser en cas d'urgence. De cette manière, les enfants parlementaires sont formés et soutenus pour s'acquitter de leurs devoirs et de leurs responsabilités sociales.

RÉSULTATS :

Le parlement des enfants est devenu une plateforme importante pour les jeunes enfants des zones rurales et des bidonvilles pour apprendre et mettre en pratique leurs responsabilités civiques et développer des qualités de leadership, d'esprit d'équipe et de sportivité.

Les enfants parlementaires ont appris à identifier les problèmes et à trouver des solutions par eux-mêmes, en équipe. Faisant preuve d'un civisme responsable pendant le confinement de la pandémie de COVID-19, certains parlementaires ont collecté des dons et acheté des denrées alimentaires qui ont été distribuées à de nombreux enfants pauvres et affamés ainsi qu'à des personnes âgées négligées dans leur localité.

Les parlementaires ont organisé des jeux d'intérieur pour les petits qui étaient comme des oiseaux en cage pendant la longue période de fermeture des écoles. Nos enfants parlementaires ont également appris et mis en pratique l'administration des services civiques. Tous les parlements d'enfants ont mené des campagnes sur la propreté (Swatch Bharat Abhiyan/ Campagne pour une Inde propre) et ont nettoyé leur quartier, ils ont organisé une campagne de lavage des mains et ils ont ainsi donné l'exemple aux adultes et aux aînés pendant la pandémie. Les enfants parlementaires ont fabriqué des masques et les ont distribués aux enfants et aux familles pauvres.

À l'école publique locale, Bajitpur Digha, la seule source d'eau est une pompe à main située dans le campus de l'école. Elle était cassée et les écoliers n'ont pas pu utiliser les toilettes de l'école pendant plusieurs mois. Les enfants ministres du Parlement se sont occupés de cette question, ont écrit une plainte et ont rencontré les autorités concernées à plusieurs reprises. Finalement, une nouvelle pompe à main a été installée dans l'école.

Dans un bidonville appelé Bindtoli, une jeune fille de 12 ans avait soudainement disparu tard dans la soirée. Les membres de la famille paniqués, qui sont analphabètes, ne savaient pas quoi faire lorsqu'ils ont découvert que leur jeune fille avait disparu. Le Premier ministre de notre parlement des enfants dans ce village leur est venu en aide. Il a utilisé la formation qu'il avait reçue et a pris son courage à deux mains pour appeler immédiatement la ligne d'assistance aux enfants. Grâce à sa clairvoyance, la jeune fille a été rapidement délivrée du piège des trafiquants d'enfants. Les jeunes et les vieux du village ont ainsi appris comment réagir à une situation aussi grave.

Dans la colonie de Ganga-Bihar, l'allée menant à la SEC était sale et remplie d'eau de drainage depuis des mois, ce qui rendait difficile de marcher dans cette allée. Nos ministres parlementaires ont d'abord écrit une lettre de doléance au commissaire municipal responsable du quartier et lui ont demandé de se charger de la question. Ni les résidents locaux ni le commissaire de quartier ne se sont souciés de faire quoi que ce soit. Ensuite, le Premier ministre du Parlement des enfants et d'autres ministres ont décidé conjointement de réparer l’allée. Ils ont ramassé des briques cassées et du sable éparpillés un peu partout, ont rempli les endroits de l'allée où il y avait de l'eau et l'ont surélevée pour que les enfants puissent marcher en toute sécurité et que l'eau de drainage puisse passer sur le côté.

Les enfants du Parlement intègrent et manifestent leur responsabilité civique de manière démocratique en mettant en pratique leur leadership. Les enfants ont leurs solutions aux problèmes sociaux locaux. Ils sont prêts à aller de l'avant si on leur donne un rôle participatif dans le processus de prise de décision.

CONCLUSION :

Voici ce que nous lisons dans le deuxième livre des Rois (5, 1-4), où Naaman est guéri de la lèpre. Naaman était commandant de l'armée du roi d'Aram. Il était un grand homme aux yeux de son maître. Il était un vaillant soldat mais il avait la lèpre. Les soldats d'Aram avaient emmené en captivité une jeune fille d'Israël et elle servait la femme de Naaman. Elle dit à sa maîtresse : "Si seulement mon maître allait voir le prophète qui est à Samarie, il le guérirait de sa lèpre." Prenant au sérieux les paroles de l'enfant, Naaman y alla et fut guéri. Les enfants ont des observations, une compréhension et des solutions à nos problèmes si nous avons l'oreille pour les écouter.

"Laissez les enfants venir à moi", disait Jésus. C'est un appel stimulant de Jésus concernant les enfants. Nous comprenons que les enfants viennent chercher l'amour et la protection auprès des adultes. Mais les enfants voulaient venir à Jésus, qui était vu alors comme un prophète, un maître ou un leader. Par cet appel "Laissez que les enfants viennent à moi", Jésus confirme les grandes qualités de leadership potentiel qu'il a vues chez les enfants. Nous constatons que les enfants sont des leaders transformateurs et révolutionnaires. Jésus demande aux adultes de devenir comme des enfants, en laissant de côté leur ego et en s'imprégnant des qualités enfantines de transparence, de vérité, d'esprit d'équipe, d'humanité, de simplicité et de franchise. Jésus dit à tous les adultes d'apprendre des enfants et d'agir comme eux, sans égocentrisme.

Nous envisageons une mission, un apostolat dans le programme du parlement des enfants, guidé par les capacités des enfants à conduire la transformation sociale future. Notre mission est de mener chaque enfant plus près de Jésus et de leur permettre de partager/pratiquer le leadership de Jésus.

 

Sr Veena Jacob RA

Navjeevan Educational and Social Welfare Society Digha, Patna-11, Bihar, Inde 

 

Janvier 2022