local_offer Les Religieuses

Province de France: À la découverte d’Élise Rivet et des sœurs de la Compassion

P eventdimanche 14 août 2022

Lors de la fusion avec nos sœurs Augustines en 2016, nous étions loin de percevoir toute la richesse du Don qui nous recevions.

En janvier 2021, les sœurs de Lyon ont reçu une demande : le diocèse désirait réaliser un santon d’Élise Rivet pour la crèche de l’espérance. Les recherches ont alors commencé dans la communauté, pour découvrir cette femme qui suscite de plus en plus de passion. Née en 1890, elle est entrée à 22 ans dans la congrégation Notre Dame de Compassion à Lyon[1]. Elle a pris là le nom de sœur Elisabeth de l’Eucharistie et s’est donnée sans compter. Elle a travaillé en tant qu’éducatrice auprès des jeunes filles abandonnées ou « difficiles », en tant que responsable auprès de ses sœurs, en tant que résistante durant la guerre de 39-45 (elle a sauvé avec d’autres, la vie de nombreux enfants). Elle a été jusqu’à prendre la place d’une mère de famille choisie pour le convoi vers la chambre à gaz. Elle est ainsi morte le 30 mars 1945, un Vendredi Saint. On peut dire qu’elle a vécu jusqu’au bout la devise choisie au début de sa vie religieuse : « La croix au cœur et le sourire aux lèvres ».

Le 19 janvier dernier, toute la communauté était présente autour de la crèche de la basilique de Fourvière pour l’hommage qui lui a été rendu. Sr Marie-Hélène, dernière sœur de la Compassion, avait fait tout spécialement le déplacement depuis Paris. Sr Jeanine qui a beaucoup travaillé à l’introduction de sa cause était également présente. Un moment émouvant où nous avons fait la rencontre de son petit-neveu… et d’un tout jeune auteur, comédien et metteur en scène qui a décidé d’écrire une pièce de théâtre pour faire connaître son histoire. Le résultat a laissé sans voix, celles qui ont pu assister à une des premières représentations.

 

[1] La Congrégation a fusionné avec les Augustines de Notre Dame de Paris en 1978