local_offer Les Religieuses

Province de France: Foyers étudiantes Assomption

P eventmardi 21 mars 2023

« Comme aux premiers jours de la Congrégation, les jeunes sont pour [les Religieuses de l’Assomption] une priorité : ils constituent la société de demain et doivent être rendus capables d'assumer des responsabilités dans la construction d'un monde plus évangélique. » RV 80

En France, actuellement, deux communautés ont un foyer qui propose à des jeunes filles de vivre l'année universitaire. A Bordeaux et à Lyon, entre 7 et 10 étudiantes vivent une vie communautaire particulière. Il leur est proposé de vivre chaque lundi une « soirée foyer » et de se retrouver pour vivre avec la communauté des sœurs deux ou trois week-ends dans l'année. Les rencontres peuvent aborder des thèmes variés : la connaissance de soi, l’amitié, le carême, des questions autour de la vie de l’Église et de la société par exemple. Ce sont des rencontres pour grandir humainement et intérieurement. Le foyer offre un lieu paisible et calme pour une année d’étude, de partage et d’approfondissement de sa foi.

Minosoa de Bordeaux témoigne lors des retrouvailles des anciennes du foyer : « J'ai beaucoup aimé la spontanéité et la simplicité des échanges entre nous, même si c'était la 1ère fois que j'ai rencontré les filles. Les manières d'aborder les thèmes pour les topos aussi ont beaucoup facilité les échanges. »

Marie poursuit : « J'ai beaucoup aimé le week-end pour la simplicité de nos échanges qui ont tout de suite été très fluides et profonds notamment lors des topos où chacune a pu se confier sincèrement et être écoutée ! »

La force de cette année en foyer est dans un partage quotidien : soutien mutuel, repas, soucis et joie.

Marie : « J'ai énormément apprécié les moments de convivialité lors des repas et de la visite des Chartrons avec la communauté puis juste entre filles du foyer ! » Minosoa conclut en parlant d’un bon équilibre entre le temps passé entre jeunes et avec les sœurs.

« La vie de prière est une des richesses de leur vocation que les sœurs aiment ouvrir à tous. Elle est pour leurs frères un appel à chercher, eux aussi, la rencontre avec le Dieu vivant. Leurs maisons veulent devenir foyers de prière, écoles d'oraison. L'oratoire, centre de chaque maison, doit être disposé d'une façon accessible et accueillante à tous. » RV 64

Les étudiantes du foyer peuvent participer à la vie de prière de la communauté (messe, offices, oraison, adoration) et accéder à la chapelle. Nous leur proposons un accompagnement personnel si elles le désirent. Et nous les encourageons beaucoup à rejoindre la vie pastorale des étudiants du diocèse.

Lors du week-end, Marion témoigne de l’intérêt qu’elle a eu à découvrir la vie de Sainte Marie-Eugénie et de l’œuvre de Dieu en elle. A sa suite, les jeunes ont partagé sur la manière dont Dieu les rejoint dans leur quotidien.

Enfin, les étudiantes de nos foyers sont vivement encouragées à se mettre au service des autres. Chacune choisit un engagement en Eglise ou dans le monde associatif, dans la mesure de ses possibilités. Les engagements sont variés : soutien scolaire, garde d’enfants, catéchèse, alphabétisation, etc. A Bordeaux, c’est sur place, auprès des élèves de l’établissement scolaire Assomption Ste Clotilde, que les jeunes s’investissent.

Situés dans un cadre agréable, nos foyers sont des lieux de vie et d’épanouissement pour que chacune puisse devenir « ce qu’elle est avec le plus de plénitude possible » selon l’expression de Sainte Marie-Eugénie. Tout cela est rendu réalisable parce que chacune s’engage à faire vivre le projet du foyer et à partager avec joie son engagement !

Pour en savoir plus : https://assomption-ra.fr/nos-propositions/#foyers