local_offer Les Religieuses

Visite de Sœur Rekha et de son conseil à la province d'Afrique de l'Ouest

V eventmardi 9 août 2022

Pour voir les photos, cliquez ici

 

« Ah ! qu’ils sont beaux, sur les montagnes, les pas du messager, celui qui annonce la paix, qui porte la bonne nouvelle, qui annonce le salut, et vient dire à Sion :  Il règne ton Dieu ! » Ecoutez la voix des guetteurs : ils élèvent la voix, tous ensemble ils crient de joie car, de leurs propres yeux, ils voient le Seigneur qui revient à Sion. » Isaïe 52, 7-8

A l’annonce de la visite du Conseil Général à notre province, nous nous sommes mises en route. Mais une question était sur toutes les lèvres : cette visite, sera-t-elle vraiment en présentiel ou par Zoom ? Dieu seul le savait. Le plus important, c’est de s’y préparer. Chaque communauté et chaque œuvre de la province s’est préparée dans la prière et l’ouverture du cœur pour réserver à nos sœurs un accueil digne de l’Afrique : chaleureux, cordial et plein de délicatesse. Nous avons vécu l’expérience décrite en Isaïe 52, nous avons vu de nos yeux la présence du Seigneur venu nous visiter à travers nos sœurs du Conseil Général. Nos cœurs sont pleins de joie et de reconnaissance. Le grand symbole qui leur était réservé est « l’eau versée » qu’elles ont traversé en signe de paix. Les images en disent long. Pour manifester notre joie, plusieurs danses ont été exécutées en leur honneur !

Nos sœurs du Conseil Général ont bravé la crise sanitaire et sécuritaire qui prévalent dans notre sous-région, elles ont supporté la fatigue des voyages d’un pays à l’autre. Nous leur disons merci pour ce beau geste de fraternité qui leur a fait toucher du doigt les réalités qui sont les nôtres. En effet, après le retrait de Kissidougou en Guinée, notre province d’Afrique de l’Ouest ne compte plus que cinq pays : la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Bénin, le Niger et le Togo. Elles ont expérimenté la diversité des cultures, la joie du vivre ensemble, la solidarité et la générosité africaine, en dépit des conditions climatiques.

Comme le dit un proverbe togolais « ce sont les pieds qui font la fraternité » ! Qu’ils sont vraiment beaux, les pas de nos sœurs venues nous réconforter et nous bénir. Leur visite nous a redynamisées et données un souffle nouveau dans notre vie religieuse « assomptiade » et dans notre mission d’éducation transformatrice.  Qu’elles en soient profondément remerciées ; et que Dieu soit béni et glorifié ! Amen.

Sr. Marie-Madeleine A. RA