local_offer Les Religieuses local_offer Devenir religieuse

Il est né

I eventdimanche 18 avril 2021

« Le Seigneur s’est abaissé. Il a regardé la terre. Nous contemplons son visage ». Chers frères et sœurs, la communauté du noviciat Sainte Marie Eugénie de Yaoundé se réjouit avec vous en ce temps de grâce. Elle vous invite à vous joindre à elle pour reconnaitre dans la foi, les merveilles du Seigneur dans l’aujourd’hui de notre monde.

Oui, le Seigneur s’est abaissé et il a regardé notre Région dans sa petitesse. La réouverture du noviciat dans la région est un motif d’action de grâce pour nous. Depuis le 20 aout 2020, Sœur Françoise nous est revenue de la communauté du noviciat de Bobo Dioulasso, de l’Afrique de l’Ouest pour prendre la responsabilité de la communauté et de la formation des novices. Nous lui disons merci pour sa disponibilité.

Le 30 Aout 2020, Sœur Thérèse Nyiranzinza quittait définitivement la communauté de Yaoundé, après plus de 20 ans de service, pour rejoindre sa province d’origine. Nous lui disons grandement merci pour la participation à la vie dans la Région. Que le Seigneur lui accorde la santé et beaucoup de bénédictions pour la suite de son parcoure. A travers elle, nous disons merci à la province du Rwanda-Tchad pour le chemin fait ensemble.

Le 1er septembre 2020, nous avons contemplé le Visage du Seigneur dans notre communauté qui ouvrait effectivement ses portes avec six jeunes filles, désirant emboiter nos pas dans la vie consacrée et porter avec la congrégation, le charisme que nous a légué Mère Marie Eugénie de Jésus. En effet, parmi les six jeunes, la novice Rose est arrivée de Bobo Dioulasso, ou elle a commencé son noviciat. Nous disons merci à la province de l’Afrique de l’Ouest qui l’a accueilli et a commencé à initier ses pas à la suite du Christ dans notre famille religieuse. Les cinq autres (Angèle, Falonne, Gemima, Miflore et Trinité) ont fait leur postulat dans les communautés de Yaoundé et Bafoussam. Elles savent exprimer leur joie dans leur vivre ensemble et découvrent progressivement la vie du noviciat. Que le Nom du Seigneur soit béni à jamais.

Une messe de réouverture officielle du noviciat de l’Afrique Centrale a eu lieu le 10 septembre 2020, présidé par l’Abbé François Xavier OLOMO, aumônier du noviciat et chancelier de l’Archidiocèse de Yaoundé. Dans son homélie, il exhortait les novices à vivre l’humilité, la simplicité, l’ouverture lors des accompagnements et dans la formation. L’insistance à été mis également à la liberté intérieure qui permet à chacune d’être elle-même et à donner une réponse personnelle à Dieu.

Le Seigneur a regardé notre communauté dans l’accueille et l’installation officiel du noviciat. Après ceci, les novices ont commencé les cours de formation en communauté. Elles découvrent le cours de la Règle de Vie comme une marque particulière de l’étape du noviciat. Ce cours les ouvre à une meilleure compréhension de la spiritualité de la congrégation et à mieux l’intégrer dans le vécu de chaque jour. Cela les aide également à donner la place qu’il faut à la Vierge Marie. La lecture biblique les aide à se familiariser avec les Ecritures Saintes et à mieux connaitre l’histoire du Salut. La préparation des cours de la catéchèse les aide à approfondir leur vie de foi et à prendre leur mission au sérieux auprès des jeunes qu’elles ont la responsabilité d’accompagner. D’autres cours sont vécu en inter-noviciat et d’autres sont programmer en sessions. Nous passons la parole aux novices pour nous partager leurs expériences.

Le 09 octobre 2020 a eu lieu la messe d’ouverture de l’inter-Noviciat et la première prise de contact avec d’autres congrégations et jeunes qui cherchent comme nous, à donner leur vie au Seigneur. Les cours de l’inter-noviciat débutent effectivement le 13 octobre 2020 avec des jeunes venant de 22 congrégations. C’est une expérience très forte qui nous enrichit et nous permet de grandir ensemble dans la recherche de Dieu aujourd’hui. C’est aussi une manière pour nous de vivre la charité en Eglise. Car, au lieu que chaque congrégation cherche son professeur pour le même cours, nous mettons nos forces ensemble pour construire notre Eglise famille. Nous prenons parts à ces cours de l’inter-noviciat, deux fois par semaines (Mardis et jeudis). Certains thèmes sont programmés en sessions et jusqu’ici, nous avons pris part à deux sessions :

  • la session sur la prière et la réconciliation nous a permis de prendre conscience que notre histoire familiale fait parti de notre être et nous sommes invité à les intégré sans choisir les parties qui nous plaises, puisqu’il n’y a pas de spiritualité pour un corps en conflit.
  • La session sur la sexualité et affectivité dans la vie consacrée nous a aidés à sortir de notre ignorance sur le mot « sexe » puisque tout être est sexué, nous avons mieux appris que la sexualité forge toute notre personne et détermine notre personnalité. Et comme jeunes, aspirant à la vie consacrée, une bonne maitrise de notre sexualité et affectivité nous ouvre à la sacralité de notre corps. Car notre corps et le temple de l’Esprit et le lieu d’une rencontre intime avec Dieu.

« Le Seigneur s’est abaissé » dans notre communauté à la solennité de la Toussaint ou les postulantes ont fait leur entré au noviciat. Comme elles l’expriment souvent, la célébration leur a permis de sentir une paix dans leur cheminement intérieur et l’interpellation à l’amour qui les stimule au quotidien. Le symbole choisi par chacune est un fil conducteur de sa vie dans cette étape du noviciat.

Nous avons clôturé le premier trimestre le 22 décembre, avec une belle célébration eucharistique de Noël anticipé à l’inter-noviciat, suivis d’une fête de famille: danses, poêmes, sketches, etc … couronné par un répas préparé par les novices de différentes communautés. Nous avons découvert les talents artistiques et culinaire de nos novices. Cette cérémonie a pris fin avec la découverte des amis invisibles organisé par l’inter-noviciat.

Puisse le Seigneur continuer à faire fructifier nos efforts et que son Règne soit connu et aimé à travers ces efforts. Nous vous redisons à nouveau une bonne année 2021 pleine des grâces du Seigneur pour chacune et chacun .

Communauté du Noviciat Ste Marie Eugenie de Yaoundé

Soeurs Astrid, Françoise, Celestine Alegresse, Solange Immaculée, Angèle, Falonne, Gemima, Miflore, Rose et Trinité