local_offer Covid19 FR

En regardant... la province d'Amérique centrale - Cuba

E eventvendredi 5 mars 2021

La vie continue, et nous remercions Dieu pour les postulants qui sont entrés dans notre province. Voir les photos

Notre province est composée de 4 pays : le Guatemala, le Salvador, le Nicaragua et Cuba. Tous ont été touchés par la pandémie actuelle de COVID-19 dans les domaines du travail, de l'économie et de la politique ainsi qu’au niveau spirituel/personnel.

Dans chaque pays, des décisions différentes ont été prises pour minimiser le nombre de personnes touchées ; dans certains cas, le leadership des politiciens se distingue, ainsi que les actions des personnes les plus nécessiteuses, à Cuba par exemple l'aide supplémentaire de leurs médecins envers d'autres pays.

Mais la vie a changé, le quotidien, la façon dont nous vivions ensemble ; nous sommes dans une pause sociale qui donne un répit à notre terre.  Nous vivons un moment de transformation personnelle où, pour citer Sainte Marie Eugénie, « Il nous invite à le laisser travailler... à le laisser libre, le laisser guérir et construire ».  Être plus juste, conscient de mon environnement, servir sans mesure.

Face à ce panorama mondial, les sœurs ont cherché différents outils et ressources pour ne pas cesser d'accompagner la communauté Assomption composée principalement de groupes de laïcs dans les domaines scolaire, pastoral et communautaire.

La technologie a été un outil essentiel pour pouvoir organiser des réunions provinciales et communautaires ; comme le dit le pape François, "c’est grâce aussi aux réseaux (sociaux) que le message chrétien peut voyager ‘jusqu'aux confins de la terre’. Ouvrir les portes des églises, cela signifie aussi les ouvrir dans le monde numérique".

C'est ainsi que nous avons essayé d'atteindre les gens par des images, des vidéos, des messages, des vidéoconférences, des appels ; dans le but de continuer à travailler à la mission du Royaume à travers le projet éducatif unifiant la christianisation de l'intelligence et une foi dynamique.

Malgré l'incertitude que nous vivons, la Semaine Sainte vient remplir nos cœurs d'espérance et de foi. Pour se sentir plus uni dans chaque maison, il y a plus de solidarité et d'attention pour l'autre, une unité dans les familles, une plus grande conscience de la valeur de la vie, une recherche pour vivre dans la foi et l'harmonie avec Dieu. Nous réalisons que c'est un travail d'équipe que d’aller de l'avant, envoyer des messages positifs, être porteur de bonnes nouvelles, découvrir dans nos communautés.

Nous percevons l'affection et la proximité de ceux qui partagent avec nous la mission et qu’en même temps renait le désir d'une vie différente engagée pour tous, en particulier pour ceux qui n'ont pas une vie facile.

La réalité actuelle nous rend plus humains, plus frères et plus enfants d'un Père qui nous aime tendrement.