local_offer Covid19 FR

Prier en tant que communauté éducative à l'époque de la covid19

P eventdimanche 5 juillet 2020

En cette période de pandémie mondiale, qui a transformé tout notre mode de vie, et alors que beaucoup d'entre nous vivent avec diverses angoisses et malheurs, dans l'incertitude et la peur, le service de la Pastorale du Colegio Asunción-Vallecas a ressenti le besoin et l'importance de continuer à être uni en tant que communauté éducative, afin de partager nos expériences d'écoute et de prière à la lumière de l'Évangile. 

Nous sommes convaincus que le fait de nous sentir ‘famille de l'Assomption’ et en plaçant notre confiance en Dieu nous permet de diminuer plus facilement ces angoisses, de chercher des chemins communs qui améliorent notre vie et nous aident à être plus proches les uns aux autres. 

Pour y parvenir, nous avons mis en place des prières en ligne, dans le cadre desquelles, en tant que communauté éducative, nous nous remettons entre les mains de Dieu et nous relisons la vie en une clé évangélique au-delà de la distance physique qui nous sépare. 

Avant Pâques, tout a commencé par la préparation de quelques supports en vue de la réalisation d'un précédent travail à la maison, à travers l'expérience et la vie de chacun et comme église domestique. Au terme de cette réflexion personnelle ou familiale, à partir de sa propre vie, retourner au groupe, de façon à pouvoir partager et prier ensemble. 

Notre première prière commune a eu lieu le lundi de Pâques. Nous avons pu y faire un silence intérieur guidé ensemble, pour entrer dans cet espace de sérénité où nous pouvions écouter ce que Dieu voulait dire à chacun de nous, pour y poursuivre un partage à cœur ouvert, nous faisant sentir comme une famille... au sein de cet espace, Dieu, comme toujours, s'est rendu présent au milieu de nous tous, nous remplissant de sa paix et de son confort. 

A partir de cette première expérience, nous avons de nouveau prié ensemble le dimanche 10 mai. Cette fois, nous étions plus nombreuses et notre prière tenait à être centrée sur le souvenir des défunts. Cette prière était pour eux, mais également pour les personnes qui ont perdu leurs proches, pour ceux qui souffrent des conséquences de la crise et pour ceux qui se trouvent dans des situations de vie difficiles. Nous avons besoin de sentir l'étreinte et la chaleur de Dieu dans la prière et à travers nos frères et sœurs. 

Le confinement physique ne sera pas un obstacle pour poursuivre la construction d'une communauté de croyants et d'un nouveau monde plus fraternel, plus juste et plus humain : "Le monde... le covid... n'est pas assez grand pour notre amour.

De plus, nous avons de nombreuses leçons à tirer de cette étape au cours de laquelle nous sommes sortis de notre rythme de vie frénétique et insoutenable, en nous montrant une autre façon de vivre et, de nous mettre en relation avec Dieu est possible et nécessaire, si nous désirons rendre cette terre un lieu de gloire pour notre Dieu.